Journée doctorale du GDR «Connaissance de l’Europe médiane» le 18 mai 2018

Le GDR “Connaissance de l’Europe médiane” organise, depuis 2015, une journée doctorale dont l’objectif est de contribuer à mieux faire connaître les travaux des doctorant.e.s sur cette aire culturelle et à favoriser les échanges et les rencontres entre chercheurs jeunes et plus expérimentés. La prochaine journée doctorale du GDR aura lieu le vendredi 18 mai 2018 à l’Institut d’études slaves (9 rue Michelet, 75006).

La communication doit exposer les principales problématiques, les approches et les méthodes des sujets de thèses des doctorant.e.s. Elle ne doit pas dépasser 25 minutes et sera suivie d’une discussion de 15 minutes. Pour y participer, faire parvenir un CV, le titre et le résumé de la communication (2 000 signes espaces compris) à l’adresse cem.journee.doctorale@gmail.com avant le 25 février 2018 (inclus).

Carrefour des mondes est-européens

Ce carnet Hypothèses se propose de retracer les activités de l’atelier doctoral «Carrefour des mondes est-européens». Notre atelier réunit des doctorants et masterants dont les recherches portent sur les espaces est-européens, dans une perspective de décloisonnement à la fois spatial et disciplinaire.

Nous voulons remédier à l’isolement des jeunes chercheurs qui travaillent sur l’Europe centrale et orientale ainsi que sur les mondes russe et soviétique. Partant d’une approche transnationale, notre but est ainsi de nourrir des réflexions globales sur ces différents espaces, en les considérant à l’échelle locale, nationale et continentale. Notre perspective s’inscrit dans une histoire croisée qui étudie les liens, les interactions, les échanges qu’ils entretiennent entre eux ainsi qu’avec la France.

Si cet atelier rassemble -pour le moment- des historiens, nous serions ravis d’accueillir dans nos rangs tout jeune chercheur en sociologie, anthropologie, sociologie ou études littéraires, etc., qui souhaiterait se joindre à nous. L’un de nos objectifs est de créer des liens de sociabilité et de constituer un groupe de travail autour de nos centres d’intérêts communs.